Services publics. Relocalisation dans le Finistère.

Olivier Dussopt, Ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance, s’est rendu ce jour dans le Finistère pour annoncer la relocalisation des services publics dans notre département.

Après une visio d’échanges le matin sur les dossiers d’actualité de notre territoire, nous l’avons accompagné à Morlaix où le centre des finances publiques sera relocalisé depuis Paris : 41 agents et leurs familles vont s’installer dans notre département.

Cette initiative s’inscrit dans une démarche de relocalisation de services publics vers des villes moyennes, péri-urbaines ou rurales, pour aider à redynamiser les territoires.
2500 emplois sont concernés en France.

Pour en savoir + sur l’initiative…

Tournée des Communes. Etape à Ergué-Gabéric.

Nouvelle étape hier dans ma « Tournée de circo » à Ergué-Gabéric : rencontre avec les élus de cette commune en plein développement.


A l’occasion de ce rendez-vous, nous avons essentiellement échangé sur la première année de la nouvelle mandature : gestion de la crise sanitaire, importance de la proximité avec les habitants.
Nous avons également mené une réflexion autour du rôle de la commune dans l’aménagement du territoire, leurs moyens et les évolutions à venir
Nous avons abordé l’adaptation aux évolutions : accompagnement du grand âge, inclusion et soutien aux personnes en situation du handicap.

Merci au Maire, Hervé Herry et son équipe pour l’accueil.

Handicap. Entretien avec la Maison départementale des personnes handicapées du Finistère.

Cet après-midi, je me entretenue avec la Maison départementale des personnes handicapées du Finistère pour évoquer la gestion en période de crise sanitaire.

👉 Elle poursuit deux priorités : assurer la continuité des droits & prendre en charge les nouveaux bénéficiaires.
👉 Elle souhaite aussi se développer dans le Finistère en intensifiant les collaborations avec les structures sociales et avec l’appui des Maisons de services au public, grâce à une offre de proximité et de qualité
👉 En lien avec l’actualité locale, nous avons aussi parlé des Accompagnants des Elèves en Situation de Handicap.

Les axes de travail :
– développer une formation dédiée
– élargir l’accompagnement à l’extra-scolaire & ce jusqu’à l’insertion dans la vie professionnelle
– proposer un véritable statut pour les professionnels

Les décrets du 24 & 27 décembre 2018 pour la simplification des démarches administratives ont un impact positif mesuré sur le terrain : c’est un confort pour les familles ET pour la MDPH qui gagne en efficacité et réactivité !

Tournée des Communes. Une étape à la Forêt-Fouesnant.

Aujourd’hui, j’ai poursuivi la « Tournée des Communes » de ma circo avec La Forêt-Fouesnant.

Pour cette 2e étape en compagnie du Maire Daniel Goyat et ses adjoints, nous avons arpenté la commune au gré des projets et problématiques :
> offrir un service au public de qualité, avec l’ouverture de la salle multifonction et le nouvel Office de tourisme & rencontre avec l’équipe
> anticiper la déconstruction de l’ancienne salle multisport, avec un financement à hauteur de 50% assuré par le Plan de relance
> protéger & préserver le littoral en limitant l’érosion des traits de côtes, grâce aux dispositifs de digues et chemins aménagés.

Merci aux élus pour ces riches échanges !

Tournée des Communes. Une première étape à Pleuven.

Je débute une « Tournée des Communes » de ma circo. L’objectif ? Partager avec les élus locaux des temps d’information & d’écoute privilégiés sur les dossiers d’actualité, en local et au national.

Première étape : Commune de Pleuven où j’ai eu le plaisir de rencontrer hier le Maire, David Del Nero.

Ensemble, nous avons abordé :
– son quotidien, et notamment la gestion locale de la crise sanitaire
– les différents projets de mandat (salle Lannurien, projet de maison médicale…)
– la montée en puissance du numérique dans les écoles
– l’accès à l’habitat pour tous, en particulier pour les jeunes & les séniors
– et plus globalement l’aménagement du territoire face aux enjeux de croissance démographique

Attachée à la proximité, cette rencontre m’a permis de lui rappeler toute ma disponibilité et mon soutien pour l’accompagner, lui et son équipe, dans les projets de développement de la commune.

Maires. La ruralité au coeur des débats pour l’Assemblée générale départementale.

J’étais cet après-midi à Landudal pour l’AG de l’association des Maires ruraux du Finistère.

Nous avons débuté cette réunion de travail par un hommage à Vanik Berberian, ancien président de l’association nationale des maires ruraux et fervent défenseur de la ruralité. Il nous a quitté cette semaine.

Les échanges se sont poursuivis sur des thèmes variés et d’actualité : urbanisation des bourgs, foncier & agriculture, déplacements doux, circuits courts, intercommunalité, accès aux services publics…

France Relance. Informations & échanges avec les maires de la circo

Aux côtés du Sous-Préfet à la relance, j’ai invité les Maires pour une réunion d’information et surtout d’échanges sur le Plan de relance.

Le plan de relance est ambitieux et s’appuie sur de multiples axes de travail qui méritent des éclairages. Monsieur Yannick SCALZOTTO, sous-préfet à la relance, auprès des préfets du Finistère et des Côtes d’Armor, m’accompagnait sur cette réunion, et sera votre interlocuteur privilégié sur ce dossier.

Cette dynamique impulsée par l’Etat est historique : 100 milliards seront dédiés au Plan de relance. Son objectif est clair : protéger aujourd’hui, avec le chômage partiel, le fonds de solidarité et les PGE, et préparer l’après, anticiper et construire pour rebondir après la crise sanitaire que nous traversons. Dans le Finistère, entre toutes ces mesures, c’est déjà plus de 500 millions d’euros qui ont été injectés depuis le début.

Ce Plan de relance vise à relancer l’activité économique et, plus globalement, accélérer la transformation de notre économie en soutenant des projets innovants, durables, compétitifs, créateurs d’emplois. Il a aussi pour mission de renforcer la cohésion sociale pour des publics en difficulté, qui subissent cette crise de plein fouet : les jeunes, les précaires, les personnes en situation de handicap, les concitoyens éloignés de l’emploi…

Les Maires sont en première ligne de cette crise. Confrontés au quotidien de nos concitoyens, ils appréhendent mieux que personne les réalités de nos territoires, de nos concitoyens, parfois durement touchés par cette crise. Par les dispositifs de ce Plan de relance, ils disposent désormais d’une boîte à outils dont ils peuvent, dont ils doivent se saisir et se faire le relai auprès des entreprises, des associations.

Approprions-nous au mieux ces orientations :  ces 100 milliards ont vocation à passer à l’offensive !

Action publique. Accélérer et simplifier !

Contraintes allégées pour les porteurs de projets industriels, règles sur les marchés publics assouplies, démarches administratives simplifiées… Ce sont les axes de travail sur lesquels nous planchons pour accélérer et simplifier l’action publique.

Je suis heureuse d’avoir intégré la commission spéciale pour l’accélération et la simplification de l’action publique (ASAP). J’y accorde un vif intérêt car cette loi aura pour objectif d’accélérer la dynamique en matière de simplification et d’efficacité administrative à travers plusieurs mesures très concrètes. Elle vise tout simplement à rapprocher les Français de leurs services publics, et c’est à mon sens primordial puisque c’était une demande des citoyens à l’issue du Grand Débat.

Pour le quotidien de tout à chacun, nous allons donc travailler pour :
– faciliter des démarches administratives pour les papiers d’identité, permis de conduire ou certificat d’immatriculation en mettant fin aux justificatifs de domicile
– simplifier les démarches préalables à la pratique du sport pour les mineurs : une attestation parentale sera suffisante pour s’inscrire dans un club sportif
– renforcer la sécurité juridique des porteurs de projets industriels, en réduisant certains délais tout en maintenant un haut niveau d’exigences environnementales ou d’urbanisme
– faciliter la vente en ligne de médicaments pour les pharmacies qui le souhaitent
– redonner aux ménages engagés dans un crédit immobilier le plein exercice de leur droit à changer d’assurance emprunteur.
– mettre en place une procédure administrative permettant aux propriétaires et locataires apportant la preuve du «squat» de leur bien d’en retrouver la jouissance en quelques jours.

La commission spéciale pour l’accélération et la simplification de l’action publique (ASAP), est présidée par Bruno Duvergé. Guillaume Kasbarian est désigné comme rapporteur.

Télécommunication. Une loi encadre le démarchage téléphonique.

Il est considéré comme un fléau par de nombreux français, mais ne le sera bientôt plus : le démarchage téléphonique est désormais encadré par une loi.

En tant que responsable de texte pour le groupe LaREM et après 2 ans de travail, je suis fière du vote définitif de la loi encadrant le démarchage téléphonique. Cette proposition de loi vise à renforcer l’encadrement du démarchage téléphonique abusif et la lutte contre les appels frauduleux aux numéros surtaxés. Le texte comprend notamment :

Les principales mesures de cette loi :

  • Le professionnel doit se présenter de façon claire, précise et compréhensible au téléphone et doit également rappeler au consommateur son droit à s’inscrire sur Bloctel, la liste d’opposition au démarchage téléphonique.
  • Le démarchage téléphonique est interdit pour la vente d’équipements ou la réalisation de travaux pour des logements en vue de la réalisation d’économies d’énergie ou de la production d’énergies renouvelables. Il reste autorisé pour des sollicitations intervenant dans le cadre de l’exécution d’un contrat en cours.
  • Les entreprises qui ont recours au démarchage téléphonique doivent respecter un code de bonnes pratiques et saisir régulièrement l’organisme chargé de gérer la liste d’opposition Bloctel sous peine de sanctions :
    • au moins une fois par mois si elles exercent à titre habituel une activité de démarchage téléphonique ;
    • avant toute campagne de démarchage téléphonique dans les autres cas.
  • Les jours et horaires au cours desquels les appels téléphoniques de prospection commerciale peuvent être passés sont précisés par un décret à paraître.
  • Tout contrat conclu avec un consommateur à la suite d’un démarchage téléphonique réalisé en violation de ces nouvelles dispositions est nul.
  • Les sanctions sont renforcées en cas d’abus (par exemple, appel à des personnes inscrites sur Bloctel) ou en cas d’utilisation d’un numéro masqué : 75 000 € pour les personnes physiques et 375 000 € pour les entreprises, contre 3 000 € et 15 000 € auparavant.

Quelques mots sur BLOCTEL

Mis en place en 2016, Bloctel est la liste d’opposition au démarchage téléphonique sur laquelle peut s’inscrire gratuitement tout particulier ou entreprise ne souhaitant plus être être démarché téléphoniquement par un professionnel avec lequel il n’a pas de relation contractuelle en cours.

L’inscription sur cette liste doit être renouvelée tous les 3 ans.

Si vous êtes démarché alors que vous êtes inscrit à Bloctel, vous pouvez remplir le formulaire de réclamation disponible dans votre espace personnel sur le site bloctel.gouv.fr. Pour cela, vous devez indiquer la date et la plage horaire de l’appel, le numéro de ligne sur laquelle vous avez été contacté, le numéro de la personne qui vous a appelé, son nom, son secteur d’activité, et toute autre précision sur l’appel que vous avez reçu tel que son objet et le nom sous lequel s’est présenté le démarcheur.

Source : https://www.service-public.fr/

COVID-19. Profiter du printemps tout en restant vigilants.

La situation sanitaire a permis au Gouvernement d’assouplir les règles. La vie reprend progressivement son cours, dans le respect des gestes barrières et règles sanitaires toujours en vigueur.

Retrouvez toutes les informations sur la reprise des activités de plaisance dans le Finistère sur le site de la Préfecture du Finistère.


Le préfet du Finistère, Pascal Lelarge, a autorisé ce 13 mai la reprise des activités de plaisance dans certaines communes du Finistère. Il est conseillé à tous les plaisanciers de faire preuve d’un esprit de responsabilité et de se conformer aux règles sanitaires en vigueur (gestes barrières, règles de distanciation physique), quelle que soit l’activité pratiquée.

+ d’infos sur la site de la Préfecture du Finistère

Les Députés du Finistère avaient entamé une démarche collective auprès du préfet et des ministres concernés pour un déconfinement adapté à notre territoire, en particulier pour les activités littorales et de plaisance.