Agriculture. Point sur les dossiers d’actualité.

La Chambre d’agriculture organisait ce matin une réunion avec les Parlementaires du territoire pour évoquer les sujets qui touchent la profession.

Nous avons notamment évoqué :
▶ la forte ambition pour la souveraineté alimentaire. Egalim va dans ce sens avec l’obligation du local dans la restauration collective.
▶ la fin des emballages plastiques sur les fruits et légumes avec la loi AGEC
▶ les difficultés de recrutement dans l’agriculture et l’agro-alimentaire, les problématiques de logements liées
▶ l’enjeu de l’énergétique : photovoltaïque et méthanisation

Gastronomie. Le rapport est publié.

En juin dernier, j’étais nommée co-rapporteure, aux côtés de ma collègue Barbara Bessot-Ballot, pour mener une mission d’information sur les enjeux de la gastronomie française. Notre mission s’achève aujourd’hui avec la présentation de notre rapport final en Commission, suivie de la publication de nos réflexions, fruit de nos auditions.

🏛📖 Retour en vidéo sur la présentation en Commission des Affaires économiques à Assemblée nationale du rapport d’information sur l’organisation et les enjeux de la #gastronomie & ses filières avec Barbara Bessot Ballot : http://urlr.me/WQskK

📌 Consultez le rapport complet par ici 👇http://urlr.me/P6cKj

SIRHA. La gastronomie française à l’honneur.

Retour de deux jours au Sirha de Lyon pour clore notre mission d’information gastronomie avec Barbara Bessot Ballot. Et quelle édition !!! 🏆🤩

🛎 Des annonces fortes en soutien à la filière & à l’attractivité du métier : défiscalisation des pourboires, création d’un centre d’excellence pour la gastronomie française, 1,4 milliards pour lutter contre les tensions de recrutement dont la restauration🛎 Top départ de « L’année de la gastronomie » impulsée par Guillaume Gomez, avec des appels à projets autour de quatre grandes thématiques au fil des saisons, avec CCI métropolitaine Bretagne ouest : http://urlr.me/SQYcR

🛎 L’incontournable victoire de la France au Bocuse d’Or 2021 : merci à Davy Tissot & Team France Bocuse d’Or ! Engagement, travail, excellence & savoir-faire récompensés, quelle fierté pour notre pays, notre gastronomie ! Félicitations !!! 👏🥇

🛎 Notre gastronomie, c’est aussi le goût d’entreprendre & d’innover de l’agro-alimentaire sur nos territoires : rencontres & échanges avec des entreprises du Finistère et de Bretagne.

Economie. Inauguration du nouveau site de Cuzon à Quimper.

Ce vendredi, j’ai eu l’honneur de participer à l’inauguration de l’espace Cuzon qui réunit sur un seul site Chambres d’agriculture de Bretagne, Chambre de Métiers et de l’Artisanat de Bretagne – Finistère et Quimper Cornouaille Développement

👉De la fourche à la fourchette : une union forte au service de l’économie, du développement, de la formation et de l’innovation du Finistère et de la Bretagne.

👉 Maîtrise foncière & économies d’énergie : la restructuration et l’extension du site répondent aux exigences environnementales.

👉 Avec + de 150 collaborateurs & près de 1000 apprentis/stagiaires accueillis, la vitalité du site lui permettra de s’imposer rapidement comme une véritable vitrine du dynamisme entrepreneurial de notre département.

Economie. Les entreprises du Finistère rebondissent après la crise.

Retour sur les Rencontres d’été de l’économie du Finistère à Quimper organisées hier par l’Union des entreprises du Finistère sur le thème de la renaissance. Interventions d’élus & témoignages d’entrepreneurs sur la sortie de crise et le rebond économie de notre département.

👉Richard Ferrand – Président de l’Assemblée nationale, député du Finistère a réaffirmé aux entreprises l’engagement fort & inédit de l’Etat à leur côté grâce aux importantes mesures de soutien en période de COVID-19 : « L’atout majeur pour la renaissance éco du #Finistère, c’est vous. Nous sommes à vos côtés & pour l’avenir. »

👉La vice-présidente du MEDEF (et bretonne !) Dominique Carlac’h a notamment souligné la pertinence du thème choisi pour l’édition 2021 de cette rencontre : « Cette sortie de crise est une phase de renaissance, nous vivons un retour opportun à notre ADN d’entrepreneur. »

👉 Le Préfet du Finistère est revenu sur la gestion, mesures & fonds COVID19 : au + près du terrain pour sauvegarder l’emploi & l’économie résistante & d’investissement du Finistère. Engagement fort & coopérations se poursuivent pour réussir la sortie de crise !

👉 Félicitations à Joel Gourmelon, lauréat du prix « Renaissance » avec sa société Diwall que j’ai eu l’honneur de visiter au printemps à Ploudaniel. En pleine croissance, une 2e ligne de production de masques sera lancée cet été 👏👏

Gastronomie. Nomination comme co-rapporteure d’une mission d’information.

« Se nourrir est à la fois un geste vital, un plaisir des sens et un acte engagé. » Je viens d’être nommée co-rapporteure de la mission « organisation et enjeux de la gastronomie française et ses filières ».

Je suis ravie & honorée de travailler aux côtés de ma collègue Barbara Bessot Ballot sur ce thème.

Cette mission vise 3 objectifs :
👉Faire émerger une intelligence collective sur les défis que rencontre la gastronomie française au 21e siècle,
👉Aborder la question de l’organisation de la profession et des filières associées,
👉Aborder la place de la gastronomie dans les politiques publiques comme clé de voûte des sujets liés à l’alimentation, à la redynamisation des territoires, à la préservation du patrimoine vivant.

De la fourche à la fourchette, place désormais aux auditions !

Auditions. Quelle Politique Agricole Commune pour demain ?

Dans le cadre de la Commission Affaires économiques Assemblée nationale, je préside cet après-midi deux auditions éclairantes avec des professionnels agricoles & experts pour évoquer l’avenir de la PAC.


▶ Entretien avec des représentants de la profession & partage des points de vue de Copa-Cogeca, FNSEA, MODEF, Jeunes Agriculteurs Syndicat et Coordination Rurale


▶ Comment la PAC de demain doit-elle/peut-elle tenir compte des opportunités commerciales en intégrant les enjeux environnementaux et sanitaires ? Témoignages de l’Institut du développement durable et des relations internationales, AgroParisTech & Centre français d’étude et de recherche en économie internationale.

Vous pouvez retrouver cette table-ronde en intégralité sur le site de l’Assemblée nationale :
> Partie 1 / https://videos.assemblee-nationale.fr/video.10796393_60a4fb72bbede.commission-des-affaires-economiques–tables-rondes-sur-la-reforme-de-la-politique-agricole-commune–19-mai-2021?timecode=6159630
> Partie 2 / https://videos.assemblee-nationale.fr/video.10796393_60a4fb72bbede.commission-des-affaires-economiques–tables-rondes-sur-la-reforme-de-la-politique-agricole-commune–19-mai-2021?timecode=855490

Solidarité & emploi. Mobil’emploi : la mobilité au service de l’emploi.

Lauréate du Plan France Relance, Mobil’emploi apporte des solutions de mobilité pour des déplacements liés à l’insertion professionnelle. Une dynamique de réseau, en cohérence avec le territoire de Cornouaille, qui allie mobilité, emploi, insertion & numérique.


Mobil’emploi c’est aussi un chantier d’insertion avec 16 collaborateurs en insertion. Tremplin vers la formation & l’emploi, l’association mise sur l’accompagnement pour guider ses équipes dans leur projet professionnel.

Parcourir 600 000 km/an sur 3500 km2 du territoire, c’est aussi réduire au maximum son empreinte écologique. L’association s’y engage avec :

  • l’achat de deux véhicules électriques
  • la mutualisation des demandes (covoiturage)
  • l’optimisation des déplacements (gestion des trajets)
  • Merci au Président, aux représentants du Conseil d’administration et à la directrice pour l’accueil, la visite et les échanges. Bravo pour votre énergie au service du territoire, de l’emploi et de l’insertion !

BTP. Immersion dans la formation au CFA de Quimper.

Ce matin, nous nous sommes rendus avec le Sénateur Michel Canevet au Bâtiment du CFA à Quimper : 700 apprentis sont formés à un secteur du BTP qui recrute. Le réseau propose des formations techniques avancées, en continue ou alternance, pour concilier projet professionnel, individuel et attentes des recruteurs dans le domaine du BTP.


Sur le terrain, le dispositif « Un jeune, une solution » proposé dans le cadre de France Relance fait ses preuves : l’aide au recrutement d’apprentis impulsée par Ministère du Travail a boosté l’apprentissage dans le Finistere. Nous sommes ravis de voir des jeunes opter pour cette voie d’excellence.


Cette rencontre nous a permis également d’aborder des sujets d’actualité : le BTP se féminise peu à peu et la filière s’en donne les moyens, à l’image des équipements de protection individuels adaptés : ici, Armor Lux confectionne des pantalons de peintres au féminin & pour le même prix.

Le bilan de la loi « avenir professionnel », entrée en vigueur fin 2018, est positif : conditions améliorées pour les apprentis, simplification administrative pour les CFA, assouplissement des critères d’entrée pour les jeunes…

Emploi. Cornoualia, la synergie des entrepreneurs pour des emplois partagés et durables.

En compagnie de mon collègue Sénateur Michel Canevet, j’ai eu hier le plaisir de rencontrer et échanger avec Maryse Le Maux, directrice d’un groupement d’employeurs en Finistère Sud.

Dès le début de notre entretien, Maryse Le Maux plante le décor : « Cornoualia, ce n’est pas une agence d’intérim, ni un dispositif d’insertion. Ce n’est pas non plus un groupement d’employeurs à l’image de ce que propose le GEIQ. Nous, notre objectif, c’est de créer de l’emploi durable en partageant des compétences sur la Cornouaille. Ce principe permet aux entreprises de disposer de la ressource juste le temps dont elles ont besoin tout en assurant un emploi pérenne aux salariés (CDI). »

Créée en 2000, sous l’impulsion d’entrepreneurs dynamiques et innovants du territoire, Cornoualia s’est développée et affiche aujourd’hui sa réussite : 150 salariés, 256 entreprises adhérentes, près de 700 emplois en CDI créés et 5 millions d’euros de chiffre d’affaires. Elle se hisse parmi les 5 plus gros groupements d’employeurs en France.

La formule tient sa réussite d’un pré-requis incontournable : « la demande doit venir des entreprises du territoire » affirme Maryse Le Maux. « Après, c’est à nous de répondre à la demande, de faire vivre cette démarche réseau.« . D’après la directrice, le territoire de Cornouaille se prête particulièrement bien au développement d’une telle initiative : « nous sommes sur un territoire avec un terreau fertile pour faire germer ce type de projet, alimenté par un vrai esprit de coopération et boosté par des acteurs économiques moteurs. » La formule répond à un marché du travail en évolution, s’adapte avec flexibilité aux besoins des entreprises et des salariés/apprentis. Sa capacité à évoluer au fil des demandes la conduit d’ailleurs à se développer progressivement : des travaux viennent de débuter pour permettre aux locaux basés Chemin de Kerdroniou de s’agrandir pour offrir en 2022 un bouquet de services supplémentaires : accompagnement des conjoints, mutualisation des formations, permanences pour conseils et accompagnement des risques psycho-sociaux, nouveaux bureaux et salles de réunions à disposition des entreprises adhérentes, le tout pour asseoir davantage ce que Maryse Le Maux appelle « Maison du partage« .

Cette rencontre avec la directrice du site nous a également permis de faire le point sur la situation économique du territoire, et échanger sur la législation en matière d’emploi. A cette occasion, nous avons notamment abordé les difficultés de recrutement dans certains secteurs d’activité, les secteurs d’emploi porteurs, le travail à mener sur l’attractivité économique de la Cornouaille, les enjeux de la réforme du chômage à venir. Maryse Le Maux a également insisté sur la reconnaissance des structures comme Cornoualia afin de sécuriser leurs activités, sécuriser de fait l’économie d’un territoire, et également leur permettre de s’adapter au gré des évolutions qui touchent le droit du travail.

En savoir + sur Cornoualia…