EHPAD. Un coup de pouce de l’Etat pour les travaux à Coat Kerhuel.

Cet après-midi, nous avons visité l’EHPAD de Coat Kerhuel d’Ergué-Gabéric, en présence du préfet du Finistère et du Maire. La Ville est soutenue par le Ségur de la Santé pour la réalisation des travaux d’extension/réhabilitation de l’établissement.

Ses travaux prévoient notamment :
> l’amélioration de l’accueil des 61 résidents, des familles, ainsi que des conditions de travail des professionnels
> la création d’un jardin thérapeutique et d’une aire de retournement

📍 Sur ma circonscription, le dispositif « Investissement du quotidien pour les EHPAD du Ségur de la Santé accompagne à ce jour 11 établissements : une réponse concrète aux enjeux de santé et de solidarité de notre territoire.

Gastronomie. Tous à table pour le Grand Repas !

Chaque année, l’association« Le Grand Repas » propose aux habitants d’un même département ou d’une même région de partager ensemble le même jour, le même menu. Cet événement est l’occasion d’aborder des thématiques importantes comme la valorisation des terroirs, des producteurs locaux et des acteurs de la restauration dans leur diversité, la sensibilisation au bien manger et au gaspillage alimentaire et la transmission de notre patrimoine gastronomique.

Sensibles à la démarche de l’association de promouvoir l’utilisation de produits locaux de qualité, de prendre en compte les attentes environnementales et sociétales des consommateurs et de mettre en valeur les aliments dans nos assiettes, les députées de la 1ère, 4ème et 5ème circonscription du Finistère ont souhaité se mobiliser pour l’organisation de cet événement.

Cette année, et pour la première fois , l’opération aura lieu dans le Finistère le Jeudi 21 octobre 2021. Nicolas CONRAUX, chef du restaurant La Butte à Plouider (29), a accepté de parrainer cette édition et d’élaborer le menu suivant conçu à base de produits locaux et de saison :

Entrée : Chou-fleur brûlé et yaourt au curry vert

Plat : Volaille fermière poêlée et risotto de céleri au vinaigre de cidre

Plat – option végétarienne : Risotto de céleri acidulé, crème végétale et noisette torréfié

Dessert : Clafoutis végétal aux fruits d’automne (pommes, poires) Cette initiative s’adresse à tout type de restauration (collective publique, privée et traditionnelle) et aux particuliers. Les chefs de cuisine de chaque structure auront comme défi le jour de l’opération de réaliser ce menu, à l’aide de fiches techniques, dans leur propre cuisine ! L’opération a d’ores et déjà conquis de nombreux établissements scolaires et quelques restaurateurs dans le département .

Le 14 octobre dernier, nous avons donné le top départ du Grand Repas dans les cuisines de Sup’Ifac Campus des métiers à Brest, sous la houlette du Chef Nicolas Conraux, ambassadeur de notre 1ère édition dans le Finistère. Cette opération de lancement était l’occasion, avec mes collègues Graziella Melchior & Sandrine Le Feur, de rappeler les enjeux de l’événement : au-delà de la convivialité, nous avons abordé avec les élèves & les participants les sujets de la formation, l’emploi, l’agriculture, l’attractivité & le rayonnement de notre gastronomie française.

Déjà près de 15 000 couverts sont prévus le jour J dans le Finistère ! Un grand merci et bravo aux apprentis qui nous ont concocté, avec leur chef M. Michel, un savoureux déjeuner !👨‍🍳
Les recettes inspirées de Nicolas Conraux sont téléchargeables en ligne : http://urlr.me/ZkRJf
🙏Merci à Ifac pour l’accueil.

Santé. Une santé mentale, une mesure prioritaire pour le Gouvernement.

Au lendemain de la Journée mondiale de la Santé mentale, j’ai rendu visite aux équipes du Service d’éducation spéciale et de soins à domicile du SESSAD à Quimper.

Ensemble, nous avons abordé le rôle du Centre medico psychologique & infantile, son lien avec les Accompagnants d’élèves en situation de handicap, l’évolution de l’accompagnement durant le diagnostic, le tuilage avec services adultes, ou encore la prise en charge des actes.

📣 En clôture des Assises de la santé mentale et de la psychiatrie, fin septembre, Emmanuel Macron a annoncé des mesures pour remettre la santé mentale au cœur de notre politique de santé publique.

✅ Dès 2022, l’Assurance maladie remboursera les consultations de psychologues libéraux dès l’âge de 3 ans

✅ 800 postes créés & 80 M€ dédiés aux centres médico-psychologiques.

👇

Le Gouvernement va concentrer son action sur la prévention des troubles psychiques, l’organisation de l’offre de soin et l’investissement dans la recherche :

1️⃣ La prévention : développement des premiers secours en santé mentale dans tous les secteurs de la société.
2️⃣ Les enfants et ados : création d’une maison des adolescents dans chaque département ; création de 100 places en accueil familial thérapeutique sur 2 ans ; hausse, sur 3 ans, des effectifs des centres médico-psychologiques (CMP) infanto-juvéniles, soit 400 ETP.
3️⃣ La psychiatrie adulte : hausse des effectifs des CMP entre 2022 et 2024 (400 ETP).
4️⃣ Les personnes âgées : création de 20 équipes mobiles pour prendre en charge les personnes âgées en EHPAD et dans les structures médico-sociales.
5️⃣ La formation : création de 12 postes d’enseignants chercheurs en psychiatrie supplémentaires entre 2022 et 2025.
6️⃣ La recherche : création de l’institut de stimulation cérébrale et le centre e-CARE de prise en charge et de recherche sur l’enfant.

Retrouvez toutes les mesures par ici 👇
https://solidarites-sante.gouv.fr/…/dp_sante_mentale-ok…

COVID-19. Allocution du Président Emmanuel Macron.

🔷 Un été de mobilisation pour la vaccination :
👉Vaccination obligatoire pour tous ceux au contact des personnes fragiles. Le 15 septembre devront être vaccinés : tous les personnels soignants et non-soignants des hôpitaux, cliniques, maisons de retraite, établissements pour personnes en situation de handicap, ainsi que tous les professionnels ou bénévoles qui travaillent au contact des personnes âgées ou fragiles, y compris à domicile.
👉Tous les Français sont appelés à se faire vacciner au plus vite : la vaccination est possible sur tout le territoire et sans-rendez-vous. Dès la rentrée, des campagnes de vaccination seront déployées dans les établissements scolaires.
👉Une campagne de rappels sera lancée dès la rentrée pour les premiers vaccinés de janvier-février qui verront leurs anticorps baisser à l’automne. Les RDV seront ouverts dès les derniers jours du mois d’août.

🔷 De nouvelles mesures pour freiner le virus :
👉L’Etat d’urgence sanitaire sera déclaré pour la Martinique et la Réunion et un couvre-feu sera instauré ;
👉Dès cette semaine, les contrôles aux frontières seront renforcés pour les ressortissants en provenance des pays à risque. Les voyageurs non-vaccinés seront contraints de s’isoler
👉Pass sanitaire : le 21 juillet, il sera étendu sur tout le territoire à tous les rassemblements de plus de 50 personnes et à tous les lieux de loisir et de culture; début août, il sera étendu aux cafés, restaurants, hôpitaux, EHPAD, établissements médicaux sociaux, transports longue distance. Pour les départements dont le taux d’incidence > 200 avec une forte augmentation des hospitalisations, des mesures de freinage seront possibles (retour des jauges dans les lieux recevant du public ou télétravail).
👉Les test PCR seront payants dès cet automne, sauf prescription médicale.

🔷Lutte contre l’apparition de nouveaux variants :
👉La France à l’initiative d’ACT-A – plus de 2,5 millions de doses déjà données – intensifiera cette aide pour les pays les plus touchés (Tunisie).

Loi bioéthique. Une avancée, vecteur d’égalité et de justice sociale.

La loi bioéthique est adoptée ! C’est une belle avancée attendue, synonyme de progrès, qui porte des valeurs d’égalité et de justice sociale.

Le texte prévoit :

👉 L’ouverture de la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes et aux femmes seules et sa prise en charge par l’assurance maladie ;
👉 L’ouverture de nouveaux droits pour les enfants :
> L’accès aux origines de tout enfant né d’une PMA avec tiers donneur est garanti pour ceux qui le souhaiteront à l’âge adulte.
> L’établissement de la filiation des enfants nés de PMA avec tiers donneur sera clarifié et sécurisé pour chacun des membres du couple grâce à la reconnaissance conjointe.
👉 Mais également : l’autoconservation des gamètes, le don d’organe avec l’extension des dons croisés d’organes, l’intelligence artificielle, la recherche sur l’embryon et les cellules souches embryonnaires, les tests génétiques et la prise en charge des enfants présentant des variations du développement génital.

COVID-19. Une nouvelle étape de déconfinement débute aujourd’hui.

🏡 couvre-feu à 23h (au lieu de 21h) ;
🍽 réouverture des cafés et restaurants en intérieur ;
🏊‍♂️ réouverture des salles de sport et des piscines ;
💻 assouplissement du télétravail ;
✈️ réouverture des flux de voyageurs entre la France et les pays étrangers
💉 la vaccination est ouverte à toutes les personnes majeures depuis le 31 mai 2021.

À partir du 15 juin, elle le sera également pour tous les adolescents de 12 à 18 ans. Retrouvez le détail des mesures en vigueur ici 👇
https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

En famille ou entre amis, profitons-en pleinement sans oublier les protocoles et gestes barrières ! ✌️

Gastronomie. Nomination comme co-rapporteure d’une mission d’information.

« Se nourrir est à la fois un geste vital, un plaisir des sens et un acte engagé. » Je viens d’être nommée co-rapporteure de la mission « organisation et enjeux de la gastronomie française et ses filières ».

Je suis ravie & honorée de travailler aux côtés de ma collègue Barbara Bessot Ballot sur ce thème.

Cette mission vise 3 objectifs :
👉Faire émerger une intelligence collective sur les défis que rencontre la gastronomie française au 21e siècle,
👉Aborder la question de l’organisation de la profession et des filières associées,
👉Aborder la place de la gastronomie dans les politiques publiques comme clé de voûte des sujets liés à l’alimentation, à la redynamisation des territoires, à la préservation du patrimoine vivant.

De la fourche à la fourchette, place désormais aux auditions !

Handicap. Entretien avec la Maison départementale des personnes handicapées du Finistère.

Cet après-midi, je me entretenue avec la Maison départementale des personnes handicapées du Finistère pour évoquer la gestion en période de crise sanitaire.

👉 Elle poursuit deux priorités : assurer la continuité des droits & prendre en charge les nouveaux bénéficiaires.
👉 Elle souhaite aussi se développer dans le Finistère en intensifiant les collaborations avec les structures sociales et avec l’appui des Maisons de services au public, grâce à une offre de proximité et de qualité
👉 En lien avec l’actualité locale, nous avons aussi parlé des Accompagnants des Elèves en Situation de Handicap.

Les axes de travail :
– développer une formation dédiée
– élargir l’accompagnement à l’extra-scolaire & ce jusqu’à l’insertion dans la vie professionnelle
– proposer un véritable statut pour les professionnels

Les décrets du 24 & 27 décembre 2018 pour la simplification des démarches administratives ont un impact positif mesuré sur le terrain : c’est un confort pour les familles ET pour la MDPH qui gagne en efficacité et réactivité !