Salon de l’agriculture. L’édition des retrouvailles.

Visite du Salon International de l’Agriculture avec le Ministre Julien Denormandie, Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation et les collègues députés En Marche !


L’occasion d’échanger avec les agriculteurs, représentants de filières et partenaires agricoles sur :
⏩ les projets et propositions de lois : EGALIM, protection foncière, transparence de l’information sur les produits agricoles et alimentaires, conditions de mise sur le marché de certains produits phytopharmaceutiques, dérèglement climatique et renforcement de la résilience, rémunération des agriculteurs, maltraitance animale, et récemment réforme des outils sur la gestion des risques climatiques.
⏩ les investissements financiers en faveur de l’agriculture notamment par le biais du plan « France Relance » (1,2 Md€ en faveur de l’agriculture, des agriculteurs et des consommateurs) ; ou encore par la mise en oeuvre de plans d’aide exceptionnels (« Plan Gel », plan d’urgence pour faire face à la crise porcine…)

⤵️⤵️⤵️
Je suis ravie de retrouver cet événement d’envergure, vitrine de notre savoir-faire français ! #SIA2022

Agriculture. Point sur les chiffres en Finistère.

J’ai assisté à la 3e édition d’Agriscopie avec Cerfrance Finistère pour un tour d’horizon de l’économie agricole.


Au programme de cette matinée agriculture :
📌 Résultats économiques 2021 de la ferme Finistère, analyse des marchés, résultats et perspectives
📌 Point sur la PAC 2023
📌 Echanges sur le bilan carbone : quelle plus-value pour les agriculteurs ?

Agriculture. Point sur les dossiers avec la FDSEA.

A l’invitation de la FDSEA du Finistère, les parlementaires du Finistère ont rencontré une délégation d’agriculteurs pour échanger sur les sujets d’actualité agricole.

A l’ordre du jour : rémunération, Egalim2, contractualisation, filière, reconnaissance de l’activité des conjoints, place de l’agriculture dans l’aménagement économique & environnemental du territoire…

Agriculture. Point sur les dossiers d’actualité.

La Chambre d’agriculture organisait ce matin une réunion avec les Parlementaires du territoire pour évoquer les sujets qui touchent la profession.

Nous avons notamment évoqué :
▶ la forte ambition pour la souveraineté alimentaire. Egalim va dans ce sens avec l’obligation du local dans la restauration collective.
▶ la fin des emballages plastiques sur les fruits et légumes avec la loi AGEC
▶ les difficultés de recrutement dans l’agriculture et l’agro-alimentaire, les problématiques de logements liées
▶ l’enjeu de l’énergétique : photovoltaïque et méthanisation

Pêche. Rencontre avec M. Hall, nouveau directeur. Comité National des Pêches Maritimes et des Elevages Marins.

Avec son équipe, et aux côtés de mes collègues parlementaires du Finistère, Nadège Havet, Michel Canevet, Graziella Melchior, Liliana Tanguy et Erwan Balanant, nous avons parlé du Brexit, renouvellement des générations, attractivité du métier, valorisation des produits locaux, de France Relance…

La filière s’engage pour relever les défis économiques et écologiques, avec des avancées en matière de gestion des déchets ou encore pour la réduction des prises accessoires.

Gastronomie. Nomination comme co-rapporteure d’une mission d’information.

« Se nourrir est à la fois un geste vital, un plaisir des sens et un acte engagé. » Je viens d’être nommée co-rapporteure de la mission « organisation et enjeux de la gastronomie française et ses filières ».

Je suis ravie & honorée de travailler aux côtés de ma collègue Barbara Bessot Ballot sur ce thème.

Cette mission vise 3 objectifs :
👉Faire émerger une intelligence collective sur les défis que rencontre la gastronomie française au 21e siècle,
👉Aborder la question de l’organisation de la profession et des filières associées,
👉Aborder la place de la gastronomie dans les politiques publiques comme clé de voûte des sujets liés à l’alimentation, à la redynamisation des territoires, à la préservation du patrimoine vivant.

De la fourche à la fourchette, place désormais aux auditions !

Auditions. Quelle Politique Agricole Commune pour demain ?

Dans le cadre de la Commission Affaires économiques Assemblée nationale, je préside cet après-midi deux auditions éclairantes avec des professionnels agricoles & experts pour évoquer l’avenir de la PAC.


▶ Entretien avec des représentants de la profession & partage des points de vue de Copa-Cogeca, FNSEA, MODEF, Jeunes Agriculteurs Syndicat et Coordination Rurale


▶ Comment la PAC de demain doit-elle/peut-elle tenir compte des opportunités commerciales en intégrant les enjeux environnementaux et sanitaires ? Témoignages de l’Institut du développement durable et des relations internationales, AgroParisTech & Centre français d’étude et de recherche en économie internationale.

Vous pouvez retrouver cette table-ronde en intégralité sur le site de l’Assemblée nationale :
> Partie 1 / https://videos.assemblee-nationale.fr/video.10796393_60a4fb72bbede.commission-des-affaires-economiques–tables-rondes-sur-la-reforme-de-la-politique-agricole-commune–19-mai-2021?timecode=6159630
> Partie 2 / https://videos.assemblee-nationale.fr/video.10796393_60a4fb72bbede.commission-des-affaires-economiques–tables-rondes-sur-la-reforme-de-la-politique-agricole-commune–19-mai-2021?timecode=855490

Semaine de l’emploi maritime. Coup de projecteur sur une filière qui recrute en Cornouaille.

Organisée par Pôle emploi et avec le soutien du Ministère de la Mer, la 5e édition de la Semaine de l’emploi maritime se déroule du 29 mars au 2 avril 2021. Parmi les 43 rendez-vous bretons prévus, j’ai participé à La Forêt-Fouesnant ce lundi à la visite de l’atelier de confection de voiles Le Bihan Voiles et l’organisme de formation INB dédié aux professionnels du nautisme.

Premier département côtier de France avec 1250 km de littoral, le Finistère est pourvoyeur d’emploi dans le secteur maritime : rien que la Cornouille compte plus de 8 000 emplois dans le secteur. Il se place sur la 3e marche du podium breton avec plus de 12 % des emplois maritimes bretons. Trois domaines portent l’économie maritime cornouaillaise et concentrent plus de 90 % des effectifs : les produits de la mer alimentaires (66 %), la construction navale (17 %) et le nautisme (12 %). [Source : Observatoire de l’économie maritime en Bretagne / CCI Bretagne – Septembre 2018].

L’après-midi s’est organisé autour de trois temps forts, à commencer par l’accueil dans les locaux de Finistère Mer Vent, projet entrepreneurial collaboratif et incubateur accélérateur développement des filières nautiques & de course au large. Une belle occasion de découvrir cette pépinière d’entreprises maritimes prometteuses, et de discuter avec les entrepreneurs présents. La visite s’est poursuivie par la découverte du plateau technique de formations INB et de l’entreprise de voilerie Le Bihan.

En tant que membre du groupe de travail « Littoral » à l’Assemblée nationale, je suis particulièrement sensible aux problématiques liés à la mer, inhérentes à la circonscription. Cet après-midi d’échanges, avec les demandeurs d’emplois présents, ainsi que les professionnels de l’emploi, m’a permis de contribuer à ce coup de projecteur sur l’emploi maritime. Une initiative saluée par tous pour un secteur qui offre des débouchés intéressants pour ceux qui souhaitent embrasser un métier-passion.